Comment S’Effectue Le Dressage Des Chiens De Gendarmerie?

Le chien est considéré comme le meilleur ami de l’homme. En effet, parmi tous les animaux qui existent, il est celui qui a le plus démontré qu’il pouvait cohabiter sans grandes difficultés avec la société humaine en participant à la vie quotidienne au travers de choses telles que la chasse ou monter la garde.

Cependant, il ne faut pas oublier que les chiens sont à la base des animaux sauvages. Ce n’est que par le biais d’un programme de dressage bien coordonné qu’il leur est possible d’apprendre à vivre en harmonie avec l’homme. Cet article explique comment sont dressés les chiens qui sont destinés à être utilisés dans les gendarmeries.

Quels sont les critères de recrutement des chiens ?

On en distingue deux principaux:

  • Les chiens doivent être âgés de 12 à 24 mois
  • Subir une évaluation morphologique, psychologique, et sanitaire

La phase « évaluation » est particulièrement importante car elle va permettre de vérifier si l’animal sera à la hauteur des activités auxquelles on lui fera prendre part. Par exemple, l’évaluation morphologique renseignera sur la condition physique de l’animal. Les tests psychologiques permettront de déterminer si le chien est équilibré mentalement ou pas.

Comment est conduit le programme de dressage ?

Si l’on ne prend pas en compte la phase « recrutement », le programme de dressage peut durer environ 8 mois. Pendant cette période, les chiens vont être placés dans un centre contenant des boxes spécialement aménagés, ce qui permet d’en dresser un grand nombre. Les chiens sont des animaux qui ont besoin d’être assez actifs. Lorsqu’ils sont maintenus enfermés pendant un peu trop longtemps, ils commencent à devenir progressivement nerveux et le manifestent.

Lors du programme de dressage, les chiens dont le niveau de nervosité est élevé sont fréquemment relâchés dans une sorte de mini-parc. Ceci fait non seulement du bien à l’animal mais permet aussi de limiter les dégâts, tels que les traces de griffure, liés à la montée de nervosité.

Dans quelle catégorie le chien sera-t-il finalement assigné ?

Après avoir étudié les compétences physiques et le caractère du chien, le dresseur va le mettre dans une des trois catégories suivantes :

  • Intervention
  • Piste
  • Recherche

Au-delà du programme de dressage, il est important de souligner l’importance de la relation entre le dresseur et le chien. En effet, c’est au travers de celle-ci que l’animal développera ou améliorera ses qualités davantage et sera encore plus productif une fois sur le terrain.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Centre Canin Legardeur.