Comment faire la stérilisation avant chaque chirurgie vétérinaire ?

De nos jours, les préoccupations de la médecine vétérinaire se sont élargies pour toucher les différents problèmes qui mènent à l’apparition de nouvelles maladies ou à la disparition de certaines races animales. C’est pour cette raison que les professionnels dans ce domaine essayent de créer une sorte de couverture pour tous les animaux (domestiques et sauvages), en mettant en place des programmes de soin gratuit pour les éleveurs et des séances de sensibilisation à propos des meilleurs pratiques à suivre. En outre, ils ont essayé de créer des moyens de stérilisation des différents outils de travail pour ne pas avoir des problèmes particuliers après chaque opération chirurgicale. Ces moyens de stérilisation peuvent être faits, en suivant deux méthodes : chimique ou physique.

La désinfection physique avant chaque chirurgie vétérinaire

Depuis longtemps, les vétérinaires ont constaté que la stérilisation et la propreté des outils avant chaque chirurgie vétérinaire représentent un moyen très important pour faire face aux infections bactériennes qui conduisent à la mort, dans la plupart des cas. Une chose qui a poussé ces derniers à créer une sorte de désinfection physique pour faire face aux bactéries.

Certes, la stérilisation physique se fait en suivant plusieurs méthodes, à savoir :

  • la stérilisation par ébullition des outils de travail,
  • la stérilisation en utilisant un autocuiseur,
  • la stérilisation des matériaux en utilisant les flammes,
  • la stérilisation en utilisant un four à sec,
  • la stérilisation via les rayons ultraviolets,
  • la stérilisation en utilisant les rayons gamma.

La stérilisation chimique avant chaque chirurgie vétérinaire

Il est bon de savoir que les professionnels ont créé une sorte de désinfectant pour les tissus vivants comme la peau et les membranes muqueuses. Sans oublier, bien évidemment, qu’ils ont pensé à utiliser des produits chimiques pour purifier les différents outils de travail avant chaque intervention chirurgicale.

Assurément, il existe beaucoup de produits chimiques qui facilitent le travail des vétérinaires en phase de stérilisation, à savoir :

  • les gaz tels que le dioxyde d’éthylène,
  • le méthanal,
  • les composés phénoliques,
  • l’eau oxygénée,
  • l’acide acétique,
  • le chlorate de potassium,
  • l’alcool,
  • le dioxyde de chlore, …

Afin d’obtenir un bon résultat pour une intervention chirurgicale, chaque vétérinaire doit stériliser les instruments chirurgicaux utilisés, purger la place de la chirurgie, nettoyer les mains et stériliser la salle d’opération, si c’est possible. Cela peut éviter les complications et minimiser le taux des infections mortelles. Dans ce contexte, chaque praticien de l’Hôpital Vétérinaire Ste-Rose doit combiner les différentes techniques de stérilisation pour réussir ses opérations.